Aller au contenu principal

Valeurs Ecologiques

Valeur universelle exceptionnelle (Valeurs patrimoniales)

Dans le Delta du fleuve du Sénégal, le Parc national des oiseaux du Djoudj est une zone humide de plus de 16.000ha comprenant des écosystèmes qui accueillent plus d’un million et demi d’oiseaux migrateurs. Composé de lacs entourés de cours d’eau, le bien inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO constitue un sanctuaire vital, mais fragile, pour des espèces telles que les pélicans blanc, la spatule d’Afrique, le cormoran, le flamant rose et la grande aigrette.

Critère (vii) :

Par sa situation géographique, le Parc National du Djoudj est plus qu’un havre de paix pour les oiseaux migrateurs du Paléarctique. Il représente un Oasis dans le désert constitué d’une chaine de lacs, marigots, gués et bancs de sables. Il constitue la première étape de la migration après la traversée du Sahara pour les espèces d’oiseaux paléarctiques et afro tropicales.

Critère (x) :

Le bien constitue une zone humide d’environ 16.000ha comprenant un grand lac entouré de ruisseaux, ’étangs et de bras morts. Cet habitat accueille plus de 1.500.000 oiseaux de 365 espèces dont plus de 120 espèces de migrateurs paléarctiques. Le bien constitue un sanctuaire vital pour la nidification des espèces telles que le pélican blanc (Pelecanus onocrotalus), le héron pourpré (Ardea purpurea), la spatule d’Afrique (Platalea alba), la grande aigrette (Casmerodius albus), le héron bihoreau (Nycticorax nycticorax) et le cormoran (Phalacrocorax carbo). Le bien contient également d’importantes populations de crocodiles et de lamantins.


Zone humide d’importance internationale (site Ramsar)

Le PNOD satisfait aux Critères Ramsar 1,2,3,4,5 et 6


Critère 1:

Types de zones humides naturels ou quasi naturels représentatifs, rares ou uniques

o Services hydrologiques fournis : Le PNOD joue une fonction de régulation des débits du fleuve Sénégal, contrôlant les inondations dans le bassin du fleuve en absorbant les crêtes de crue et en jouant le rôle d'éponge du trop-plein du fleuve, et sécurisant ainsi les infrastructures hydrauliques comme le barrage de Diama.

o Autres services écosystémiques fournis : Le site contribue grandement à la sécurité alimentaire des populations riveraines en fournissant du bois d'œuvre, du bois de chauffe, des graines de nénuphars pour l'alimentation humaine, des tiges de sporobolus pour la confection de nattes à haute valeurs ajoutées, du poisson pour l'alimentation humaine, de l'eau pour le bétail environnant et la sécurisation des troupeaux par l'utilisation de la zone tampon.

o Autres raisons : Le site est un bon exemple représentatif d'une zone humide caractéristique de sa région biogéographique et qui joue un rôle hydrologique, biologique ou écologique important dans le fonctionnement naturel d'un bassin hydrographique ou système côtier en particulier quand le site se trouve dans une situation transfrontière.


Critère 2:

Espèces rares et communautés écologiques menacées

o Site d’hivernage exceptionnel du phragmite aquatique (Acrocephalus paludicola) en danger d’extinction,.

o Zone de reproduction de la grue couronnée

Critère 3:

Diversité biologique : Le parc accueille annuellement près de 3 000 000 oiseaux (paléarctique et éthiopien) répartis en 363 espèces. (Voir inventaire biologique annexe PAG 2010)


Critère 4:

Habitat pour un stade critique du cycle de vie ou lors de conditions difficiles.

Critère 5:

20'000 oiseaux d'eau : Nombre total d'oiseaux d'eau est de 500000 (En 1989 Source des données DPN, Wetlands International).

Critère 6:

1% de la population d'oiseaux d'eau Les espèces dont les effectifs dépassent le seuil de 1% de la taille de la population biogéographique ouest-africaine.

Especes 2012 - 2016 1% Janvier
Barge à queue noire 2154 1700
Barge à queue noire 2154 1700
Sarcelle d'été 35 142 2000
Canard pilet 55 849 7 500
Dendrocygne veuf 66 203 6 500
Pélican blanc 15 469 600
Grand Camoran 2 023 350
Anhinga 422 250
Héron bihoreau 20 186 10 000
Barge à queue noire 2154 1700
Héron pourpré 218 130
Spatule d'Europe 346 110
Flamant rose 15 469 650
Flamant nain 12 175 190
Avocette 926 730
Glaréole à collier 552 190

Source: PAG PNOD, 2017-2021